Tel : 02 32 54 04 16 / Fax : 02 32 54 58 11

Journées nationales de l’archéologie

Accueil/Atelier, Culturel, Loisirs et culture/Journées nationales de l’archéologie
Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Le musée Nicolas Poussin s’inscrit dans des animations dans le cadre des Journées Nationales de l’archéologie.

Découverte de la nouvelle scénographie de la salle d’archéologie du musée.

Livret-jeu sur l’archéologie du geste , l’empreinte laissée par le geste de l’être humain.

 

L’archéologie du geste consiste à retrouver à l’aide de méthodes scientifiques les gestes du passé qu’ils soient issus de la préhistoire ou de l’histoire. Cette reconstitution du geste permet de retrouver des savoir-faire.

 

En peinture le geste est :

  • Le mouvement du corps, et spécialement celui des bras et des mains.

 

Le geste de l’artiste laisse sa trace dans le tableau. La peinture devient le moyen de de s’exprimer avec spontanéité et énergie. La pratique de la peinture permet d’improviser, de se projeter dans l’imaginaire. Le tableau va garder pour toujours la trace de ce moment de liberté.

 

  • La trace:

 

Vestiges laissés par le passage d’un homme, d’un animal ou d’un objet.

Il y a les traces laissées par le geste et celles laissées par les outils. Parfois, elles se confondent. Ces traces nous parlent des matériaux utilisées et aussi du support.

 

  • Le signe :

 

Une marque, un repère.

 On fait aussi un «signe» d’un «geste de la main».

Le signe indique, communique ou raconte. Les gestes sont des signes du corps.

 

ON PEUT AINSI DISTINGUER, REPERER LA PRATIQUE ET LE STYLE D’UN ARTISTE.

OU RETROUVER DES SAVOIR-FAIRE ANCIENS.

Cela permet aussi de déceler les faux ou de certifier l’authenticité d’une œuvre d’art.